Avertir le modérateur

12/02/2010

audiences aux prud'hommes

l'employeur était représenté par son avocat . le salarié seul n'avait pas d'avocat et avait l'intention de se défendre seul .

le président du conseil de prud'hommes s'adressa au salarié sur un ton un peu condescendant pour lui demander s'il était sûr de vouloir se défendre seul .

Le salarié n'avait pas encore ouvert la bouche qu'il avait déjà perdu .

L'avocat n'est pas obligatoire à ce stade et le salarié peut très bien avoir des connaissances juridiques et connaitre parfaitement son dossier .

Donc le ton du président était parfaitement déplacé !

 

Commentaires

c'est vrai mais l'attitude du conseil peut être très différente selon la composition du conseil .

Écrit par : degil | 12/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu